De toute évidence le fonctionnement des entreprises, n'est pas toujours adapté aux besoins de "l'Homme" ! Sinon, pourquoi parlerions-nous de responsabilité sociétale et de risques psychosociaux ? La prise en compte de "l'élément Humain" dans l'organisation et le management des entreprises est incontournable. La réussite et le maintien dans le temps des résultats ne se résument pas à une méthode ou à des outils et se réfèrent bel et bien à une culture, une façon de penser, vivre le travail.

Lâcher Prise sur ces schémas !

Deux des schémas de pensée négative les plus courants sont le jugement et le souci. Il est important de les connaître car, sans savoir identifier la source de votre énergie négative, il sera impossible de la modifier. Vous devez vous représenter clairement et lâcher les croyances toxiques qui vous empoisonnent le plus. Souvenez-vous que votre vie se dirige dans la direction de votre pensée dominante, et que cette vérité est énergétiquement inéluctable. Si vos opinions de base sont négatives, alors vous devez faire le choix de les abandonner, sinon votre vie n’ira jamais dans une direction plus positive.

 

1 - LE JUGEMENT

Le jugement est un des schémas de pensée négative les plus courants. Il se produit sous trois formes principales : le jugement sur vous-mêmes, sur les autres, et sur les expériences. Chacune de ces formes constitue un empoisonnement de l’énergie que vous projetez.

L’autocritique régulière diffuse des signaux d’estime de soi très basse, une fréquence qui vous garantit le rejet de la part du monde extérieur. Ainsi, la loi de l’action juste indique que votre jugement sur les autres vous revient, émettant une énergie hostile qui projette des obstacles sur le chemin de votre réussite. De plus, cette influence haineuse s’étend sur le monde, apportant plus de d’intolérance et de misère non seulement à vous-mêmes mais également aux autres.

Enfin, lorsque vous jugez vos expériences, vous vous retrouvez privé de joie dans vos activités personnelles, car alors rien ne semble assez bon pour vous rendre heureux. Cela devient un marais profond d’insatisfaction, noyant toute énergie joyeuse que vous pourriez projeter, résistant à toute joie que vous pourriez attirer.

2 - LE SOUCI

Le second type de schéma de pensée négatif est le souci. Vous pouvez trembler au sujet de l’avenir, de ce que les gens pensent, et même du passé. Bien qu’il soit courant d’être préoccupé de ce que l’avenir nous réserve, vous devez vous poser la question : « Qu’est-ce que cela apporte de bon ? » Cela ne crée qu’une énergie d’angoisse qui se meut dans le monde sous forme de nuages d’agitation, créant justement l’avenir négatif qui vous préoccupe.

Plaire aux autres est aussi une activité mentale vaine. S’efforcer d’obtenir l’approbation d’autrui signifie simplement que vous ne croyez pas en vous-mêmes, et cette résonance est un obstacle majeur à la réussite.

Enfin, ruminer le passé est aussi improductif que craindre l’avenir, car cela détruit complètement l’énergie du présent. Il est temps de lâcher le souci et de reprendre votre pouvoir. Laissez tomber l’analyse et engagez-vous dans la confiance.

Vous devez être inscrit et connecté pour écrire un commentaire.