De toute évidence le fonctionnement des entreprises, n'est pas toujours adapté aux besoins de "l'Homme" ! Sinon, pourquoi parlerions-nous de responsabilité sociétale et de risques psychosociaux ? La prise en compte de "l'élément Humain" dans l'organisation et le management des entreprises est incontournable. La réussite et le maintien dans le temps des résultats ne se résument pas à une méthode ou à des outils et se réfèrent bel et bien à une culture, une façon de penser, vivre le travail.

Communication  ou « mécommunication » ?

                        

 

La communication présuppose l’existence :

  • D’un émetteur et d’un récepteur,
  • D’un support comme l’air, les « ondes » ou le câble électrique
  • D’un langage comme le français pour la parole, ou des modalités de forme et de couleur pour la vue par exemple.

 

Le récepteur a un mécanisme de captation et une sensibilité, une « bande passante » qui lui sont propres (chacun le sien !).

Cela paraît évident pour les objets comme le microphone et le haut-parleur. Il en va de même pour nos récepteurs sensoriels humains qui sont à la source de nos pensées.

Un exemple simpliste si je prononce le mot « rose », à quoi pensez-vous ?

Chaque fois que je fais cet exercice au sein d’un groupe de personnes j’obtiens des réponses aussi diverses que :

  • La couleur
  • La fleur, qui d’ailleurs est blanche ou rouge ou rose ou …
  • Le vin rosé
  • Le prénom
  • La robe de Létitia Casta à Cannes en 2011
  • Le magazine féminin à destination des personnes touchées par le cancer
  • Etc …

Et vous, vous avez pensé à quoi ?

Comment communiquer, comment se comprendre quand les mots ont des significations différentes pour chacun de nous ? L’important n’est pas ce que je dis mais bel et bien ce que l’autre comprend de ce que je dis !

Pour vérifier que j’ai bien compris, un des outils consiste à se faire confirmer ce que j’ai entendu, retenu, sans influencer mon interlocuteur :

  • Tu entends quoi par … ?
  • Que vois-tu quand tu dis … ?
  • Quel sens donnes-tu a … ?

Nous verrons par ailleurs que le mécanisme de communication ne se résume pas à l’échange des mots. Les interactions, l’intonation, le comportement, les mouvements de l’un des interlocuteurs informent l’autre et produit en lui une réaction qui va à son tour influencer sa propre réponse et son propre comportement … l’un agit sur l’autre !

Ci-dessous nous allons nous intéresser de façon plus complète à la clarification des propos de notre interlocuteur, afin d’avoir une meilleure compréhension de sa position, de sa vision. Pour ce faire nous allons utiliser la boussole du langage :

QQOQCPC : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Combien ?

Simple à comprendre, plus difficile à mettre en pratique ! Et maintenant à vous de vous exercer.

Vous devez être inscrit et connecté pour écrire un commentaire.